En principe, tout le monde devrait se faire vacciner. Toutefois, cela n’est pas possible pour certaines personnes. Par exemple, les femmes au cours du premier trimestre de la grossesse, les enfants de moins de douze ans ou les personnes dont le système immunitaire est faible. Pour qu’ils aient moins de risques de contracter la maladie, tous les autres doivent être vaccinés. C'est ce qu’on appelle l’immunité collective.

Par ailleurs, les adolescents à partir de douze ans et les femmes à partir du deuxième trimestre de la grossesse, ainsi que les femmes qui allaitent, peuvent également être vaccinés.

La vaccination des enfants âgés de 5 à 11 ans n’est recommandée que dans certaines conditions, par exemple s’ils souffrent de certaines maladies préexistantes ou s’ils sont en contact avec des personnes présentant un risque élevé de développer une forme grave de COVID-19 (c’est-à-dire, par exemple, des personnes très âgées ou qui ne peuvent pas se faire vacciner pour certaines raisons).

Toutefois, si les parents ou d’autres personnes ayant la garde de l’enfant le souhaitent, les enfants sans antécédents médicaux peuvent également être vaccinés. Dans ce cas, un entretien préalable avec un médecin est recommandé. Le vaccin pédiatrique spécial Comirnaty de la société BioNTech est utilisé pour la vaccination.
 

Wir verwenden Cookies, um Inhalte gegebenenfalls zu personalisieren und optional die Zugriffe auf unsere Website zu analysieren.
Sie akzeptieren unsere technisch notwendigen Cookies, wenn Sie fortfahren diese Webseite zu nutzen.